Nouvelle saison, 1ère journée des régionales, phase 1 2022-23

Régionale 1 Féminine

  • Défaite de Franconville 1 F contre Ent Noisy Bobigny 1 26-16

Régionale 3 Masculin

  • Victoire de Franconville 1 contre Noisy le Gd CSTT 4 25-17
  • Défaite de Franconville 2 contre Groslay 1 26-16
Franconville 1 F R1
Franconville 1 R3
Franconville R3

La reprise de la saison 2022-23

Reprise de la saison ce samedi 24/09 pour les régionales, puis vendredi 30/09 pour les 3 PR / 2 D1 / 3 D2/ D3

R1 Féminine
R3 M
R3 M
Les R3

Forum des associations du 03/09/22

L’interview du mois de Septembre

Pour ce portrait nous avons le plaisir d’interviewer Cédric !

CTTF – Bonjour Cédric

C – Bonjour

CTTF – Alors, présentation comme tes prédécesseurs. Prénom, nom, âge ?

C – Cédric SERVILLO 41 ans

CTTF – Profession, situation familiale ?

Responsable Secteur dans la Sécurité Incendie ou je gère des Agents de Sécurité (ADS) et des Agents de Sécurité Incendie (SSIAP), je suis marié à une superbe femme (Karline), nous avons 4 enfants.

CTTF – Licencié à Franconville depuis ?

C – Oulala j’ai fait du chemin.

Rires…

Alors j’ai commencé le Tennis de Table en Guadeloupe (971) dans le club de Saint-Claude à l’âge de 12 ans. En 2000 malheureusement suite à la mutation de mon père je suis parti de mon île natale en étant vice-champion de la Guadeloupe derrière mon Mentor « Joseph SAINT-VAL », à qui d’ailleurs je fais un clin d’œil et remercie pour les entrainements intensifs sans oublier Dario Helissey et Harold SALIN.

Donc en 2000 j’ai atterri en Métropole dans le club de Franconville où j’ai eu un accueil parfait du staff, tout particulièrement de Jean-Claude COSTE (Très grande G……Mais super cool…) et Christian NUNES (PRESIDENT A JAMAIS) ……

Rires…

J’y suis resté jusqu’en 2006, nous avons remporté de nombreux trophées par équipe, surtout en CVO avec Sébastien MANNIER et son revers de monstre qui dégommait tout sur son passage limite il faisait des trous sur les tables !

Rires…

En tout cas nous avons été super complice pendant ces années et maintenant lui et moi nous sommes comme des frères.

En juillet 2006 pour différentes raisons je suis parti dans le club de TAVERNY ou j’ai également passé de bon moment avec Maxime BUI, J-B LERNOULD…et enfin en 2010 je suis parti dans le club d’Enghien 1 saison à peine ou j’ai joué avec Stéphane BOSSU qui ne s’en rappelle même pas…

Rires…

Normal puisque c’est l’année ou je commençais à éprouver une lassitude du Tennis de Table. Donc j’ai arrêté et rangé ma raquette.

En août 2018 Xavier RAVENAZ et Sylvain PEAN ont repris contact avec moi pour me dire de venir au club de Franconville juste pour taper la balle, j’ai cédé et au début c’était complexe et pas facile car la balle avait encore évolué, mais aux fils des entrainements j’y ai pris goût et la même année j’ai pris une licence pour enchainer les compétions par équipe et également faire les indivs.

CTTF – Tes rythmes d’entrainement ?

C – Je m’entraîne le lundi de temps en temps, mercredi et le vendredi de temps en temps quand il n’y a pas de compétitions par équipe.

CTTF – Nombre de points ?

C – J’ai aujourd’hui 1366 points

CTTF – Plus que Sylvain ?

C – Cela est une évidence que le Covid-19 à ralentit, mais oui effectivement depuis que j’ai repris le Tennis de Table je repasse enfin devant lui (Rires)

CTTF – Bois et revêtements ?

C – J’ai un bois GEWO Aruna Hinoki Carbon OFF et en revêtement coup droit plaque rouge c’est XIOM VEGA JAPAN en 2MM et en revers plaque noir c’est XIOM VEGA JAPAN en 1.8MM

CTTF – Style de jeu ?

Cédric – Mon style de jeu c’est l’attaque, quand je n’ai pas le petit bras

Rires…

CTTF – Tes points forts ?

C – Mes points forts sont le Coup droit et les services !

CTTF – Quel coup voudrais-tu améliorer ?

C – Je voudrais améliorer mon revers même si aujourd’hui je me sens nettement plus à l’aise !

CTTF – Comment as-tu commencé et pourquoi avoir choisi le ping ?

C – J’ai commencé le Tennis de Table au collège par le biais de l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) et je trouvais cela amusant du coup j’y ai pris goût et demandé à mes parents de m’inscrire dans un club.

CTTF – Qu’est ce qui te plaît dans ce club ?

C – Aujourd’hui dans le club de Franconville ce qui me plaît en premier lieu c’est l’ambiance !

La grandeur de la salle, l’organisation, ensuite les créneaux d’horaires d’ouverture de la salle qui sont quasiment illimités.

CTTF – Quel est ton meilleur souvenir en compétition ?

C – j’en ai plusieurs

Rires…

Mais celui de ma meilleure réussite personnelle, c’est celle où j’ai réussi à battre mon entraineur Joseph SAINT-VAL en poule qui était classé 18 ou 19 (j’étais en furie car tous mes gestes passaient, limite même en fermant les yeux –

Rires…

J’ai d’ailleurs fait ce jour-là énormément de perfs alors que j’étais classé juste 15, pour au final le perdre en finale.

CTTF – Et ton pire souvenir ?

C – J’en ai plusieurs aussi mais bon le pire souvenir pour moi c’est quand tu mènes 2 sets 0 et qu’au final tu perds 3 sets à 2.

CTTF – Quels sont tes objectifs personnels pour la saison prochaine ?

C – La saison prochaine mes objectifs sont de pouvoir continué à grappiller des points pour pouvoir être 14 voir essayer d’être 15 en fin de saison

Rires…

Mais bon je sais que je n’arriverai plus à mon meilleur classement qui était 17 dans les années 2000.

CTTF – Être devant Sylvain, même si ça semble facile, peut être un objectif ?

C – Non être devant Sylvain pour moi n’était pas un objectif mais plutôt normal et du coup j’ai remis mon coup droit et mon revers à jour.

Rires…

CTTF – Tu fais partie de l’équipe vice-championne du val d’Oise (PR), votre équipe semble vraiment soudée et l’ambiance très sympa, tu peux nous parler un peu de votre relation entre vous ?

C – Oui effectivement je fais partie de l’équipe vice-championne du val d’Oise en PR, cette année nous avions une équipe ultra soudée, en plus c’était la première fois pour moi avec eux. Mais si j’ai dit oui pour jouer avec eux c’est parce qu’il leur fallait quelqu’un de fort et de motivé comme moi, donc j’ai dit ok ! Rires…

Dès la 1ère journée en 1ère phase ça a matché même si nous n’avons pas réussi à faire monter l’équipe à cause de Sébastien et Xavier les diesels

Rires…

Mais en 2eme phases nous étions inarrêtables et nous avons broyé les équipes une après une,

Jusqu’à même se permettre de déplacer Sylvain et moi de notre équipe pour renforcer d’autres équipes dans le besoin !

Rires…

Merci à Hugo et Rémy qui ont aussi participé à notre montée en régionale.

En tous les cas super et très bonne année pour moi avec notre capitaine Sébastien PEYR (Mr seconde phase, d’ailleurs c’est quand tu veux Séb elle est terminée la seconde phase)

Sylvain PEAN (Mr Macdo) et Xavier RAVENAZ (Mr Facile)

Rires…

CTTF – Quels sont tes objectifs et tes ambitions en équipe ?

C – Mes ambitions sont de porter au mieux et au maximum mon équipe vers des victoires pour que nous puissions montée en division supérieures (Championnat de France et Championnat de Paris) tout en gardant le plaisir et la bonne humeur.

CTTF – un projet en coupe du val d’Oise ?

C – Oui toujours le même remporter la CVO 5-14 avec un nouveau compère et également remporter la toute série avec Sofiane. !

Je tiens à remercier Rémy BOICHEROT pour la collaboration que nous avons eu en CVO depuis mon retour au Tennis de Table (juillet 2018). Nous avons gagné la CVO 5-12 en 2019 et cette année nous sommes vice-champions du val d’Oise en 5-14.

Malheureusement pour moi et heureusement pour toi, tu pars pour une bonne raison qui est la poursuite de ta carrière professionnelle à Londres, en tous les cas bonne continuation et à bientôt, j’espère autour d’une table à Franconville ou pourquoi pas à Londres

Rires…

CTTF – OK on change de sujet, quel autre sport à ce niveau aurais tu aimé pratiquer ?

C – Le football mais franchement trop facile pour moi donc j’ai préféré la difficulté et me mettre au Tennis de Table

Rires…

CTTF – Tu aurais pu être au côté de Zidane en 98, voir ballon d’or ?

C – J’aurais bien voulu mais à 17 ans je ne voulais pas lui faire de l’ombre

Rires…Non blague à part mais franchement qui n’aurais pas voulu être à côté de lui, c’est lui le dieu du football !

CTTF – Quelles sont tes activités favorites ?

C – En dehors du Tennis de Table, j’aime, les voyages, le foot (ALLEZ Paris !), restos, barbecue entre amis et famille, faire du vélo.

CTTF – Ton style de musique ?

C– Mon style de musiques il y en a plusieurs qui sont le Rap, le Dance hall et le Zouk.

CTTF – Un titre de zouk à nous conseiller ?

C– Il y en a plusieurs mais celui que tout le monde connais est « Zouk la se sel medikaman nou ni » de groupe KASSAV.

CTTF – Tu danses le zouk avec madame ?

C – Oui mais moins souvent car maintenant j’ai les os fragiles…

Rires

CTTF – Revenons au ping, comment as-tu géré ces 2 années de covid, ton niveau a-t-il un peu baissé ?

C – C’est vrai que ces 2 années de covid-19 ont ralenti ma progression, mais cela m’a permis de revenir plus fort mais également de voir que l’amour du Tennis de Table était toujours présent.

CTTF – C’est une passion que tu as pour cette discipline ?

C – Oui depuis que j’ai 12 ans.

CTTF – Qu’est-ce que tu aimes dans les rencontres du vendredi soir ?

C – L’ambiance !

Avant Pendant et Après !

Avant :

C’est-à-dire que la plupart des rencontres se jouent les vendredis soir du coup nous nous voyons tous à la salle de ping ou devant la salle pour ceux qui jouent à l’extérieur du coup cela nous permet de nous encourager les uns et les autres !

Pendant :

Surtout quand nous jouons à la salle et que nous sommes 4 équipes à recevoir cela fait que nous nous encourageons un maximum et nous nous donnons des conseils pendant chaque match joué, d’ailleurs je remercie tous nos supporters mais je souhaite particulièrement faire un petit clin d’œil à Christine et Jean-Pierre qui ont été là quasiment à tous les matchs joués à la salle.

Après :

Nous nous retrouvons tous après les matchs dans un endroit tenu secret…

Rires…

Et nous faisons un petit débriefing de qui a fait quoi, qui était renfort (rires) n’est-ce pas les gars j’ai nommé Sylvain et Xavier (rires) et tout ça autour d’un pot.

CTTF – Justement, est ce que tu aimes les pots, après la compétition, organisé par le club ?

C – Oui à 100%, ne jamais changer ça !

CTTF – Bon on arrive au terme de notre entretien, tu veux rajouter quelque chose ?

C – Oui je vais rajouter, que nous somme un club en pleine progression et nous continuerons à le montrer.

FORZA Franconville !

CTTF – Merci Cédric Pasha pour toutes ces anecdotes croustillantes, un mot pour le départ de Mathieu ?

C – De rien avec plaisir.

Le départ de Mathieu est bien dommage pour nous car il allait être l’un des futurs grands joueurs du club (Ne pas lui montrer cette partie car il risque d’avoir un gonflement de ses chevilles…Rires).

En tous les cas bonne continuation à toi Mathieu et j’espère que quand tu reviendras de Tours tu auras appris beaucoup de Johan JACQUELINE et que tu seras également devant nous au classement.

L’interview du mois d’Aout

Pour ce 4ème portrait, le CTTF a le plaisir d’interviewer Tarak Jendoubi 🙂

CTTF – Bonjour Tarak

TJ : Bonjour Franconville, bonjour à tous !

CTTF – Alors, présentation. Prénom, nom âge ?

TJ : Tarak JENDOUBI, 38 ans.

CTTF – Profession ?

TJ : Gérant de l’AGI, une société informatique bien installée dans le Val d’Oise, dans les Yvelines et nouvellement en Bretagne.

CTTF – Licencié à Franconville depuis ?

TJ : Je me suis inscrit à Gennevilliers sur les conseils d’un ami en 2013 mais le club a immédiatement fermé.

J’ai attendu ma mutation à Argenteuil la saison 2014-2015, pour débuter réellement le tennis de table.

L’année suivante, nous avons constitué une équipe de débutant et nous nous sommes entraînés très dur.

Dès la saison 2015-2016 nous étions sur le Podium en championnat par équipe de D3 et contre toute attente je devenais Champion du Val d’Oise dans ma Catégorie.

La finale se déroulait à Franconville. Je me souviens avoir été soutenu par des joueurs de ce club ce jour-là. Je pense notamment à Clément SCIPION qui a toujours eu cet esprit de bienveillance. Il aide tout le monde. C’est une personne que j’apprécie beaucoup.

La saison suivante (2016-2017) je fais Vice-Champion , mais cette fois, mon transfert à Franconville était programmé.

Sourires…

J’ai donc débuté la saison 2017-2018 à Franconville. Ça fait déjà 5 ans que je joue pour mon club de cœur.

CTTF – Tes rythmes d’entrainement ?

TJ : Une à deux fois par semaine. Néanmoins, le nombre de mes matchs de compétition compense largement le rythme d’entrainement.

CTTF – Nombre de points ?

TJ : 961 points, en progression 😉

Sourires…

CTTF – Bois et revêtements ?

TJ : Bois Victas Fire Fall FC, Xiom Omega V Pro en coup droit, Xiom Vega X en revers. Les deux en 2mm

CTTF – Style de jeu ?

TJ : Jeu en contrôle et contre-attaque (bloque actif)

CTTF – Tes points forts ?

TJ : Revers de folie

Rires…

CTTF – Quel coup voudrais-tu améliorer ?

TJ : Le démarrage coup droit. Je vais m’entraîner cet été pour l’améliorer et avoir un jeu plus complet.

CTTF – Comment as-tu commencé et pourquoi avoir choisi le ping ?

TJ : J’avais arrêté le foot depuis un bon moment. Plus aucun sport.

Pendant les vacances d’été, je me retrouve à jouer au Ping Pong. On prend du plaisir à jouer et à s’amuser au soleil.

En rentrant, j’en parle à un ami qui était licencié et hop je me retrouve pongiste.

CTTF – Qu’est ce qui te plaît dans ce club ?

TJ : C’est plus qu’un club, c’est une famille pour moi.

Je garde en souvenir leurs soutiens alors que j’étais licencié d’un autre club. Comme si la bienveillance était au-dessus des rivalités entre les clubs, mais aussi les soutiens dans les moments difficiles de la vie personnelle. On est soudé et on s’entraide. On reçoit toujours un petit message d’encouragement d’un joueur lors des compétitions. J’affectionne particulièrement Christine et Jean Pierre qui encourage tout le monde avec un tel enthousiasme!

Pour ce qui est du club et de son organisation, c’est l’idéal pour prendre du plaisir et progresser.

La salle est ouverte tous les jours de la semaine, de larges créneaux, on y retrouve une merveilleuse ambiance et un entraîneur de grande classe (Jian Min Li) anciennement N°4 Français et champion de Chine.

On s’amuse avec tout le monde, peu importe le niveau. Que tu sois débutant, amateur ou champion, on se retrouve à se jouer et à s’amuser. C’est la beauté de ce club.

Notre président et les membres du bureau font un travail d’organisation extraordinaire, c’est Top.

CTTF – Parle nous de ta relation avec ton équipe en D1 ?

TJ : J’ai adoré cette saison avec cette équipe:

Vaillant, combatif et adorable Thomas est un pilier sur qui je peux compter.

Dominique et Bernard sont des vétérans qui arrivent à envoyer au tapis des adversaires bien mieux classés. On a adoré l’humour et la joie de vivre de Dominique, on l’appelle Moustache pour les intimes.

Et enfin, en 2ème phase nous a rejoint notre jeune pousse, Alexandre qui progresse à grande vitesse. Il est motivé et je suis convaincu qu’il ira très loin !

CTTF – Tu as fait beaucoup de tournoi cette année ?

TJ : Oui tout de même.

Déjà parce que c’est un véritable défi pour moi-même. On y affronte des compétiteurs très déterminés et qui jouent au-dessus de leur classement officiel. C’est un excellent moyen pour progresser physiquement et mentalement.

Je le fais aussi pour voyager partout en France. Je prends toujours le temps de visiter les villes et de faire des rencontres avec des compétiteurs locaux. C’est très enrichissant. J’ai des amis partout et des souvenirs plein la tête.

J’ai annoncé officiellement qu’à l’issue de la saison 2022/2023 je prendrais ma retraite de Tournois Nationaux/Internationaux. On fêtera ça au dernier tournoi. Je vous tiendrais informé du lieu et de la date.

Sourires…

CTTF – Tu as des anecdotes concernant tous ces voyages que tu as fait ?

TJ : Les tournois c’est du ping de très haut niveau mais pour faire fonctionner tout ça, il y a les fameuses buvettes !

A chaque région ses spécialités, les Bretons sont très forts, les Normands rivalisent très bien aussi. Certains font plus de performance à la buvette qu’à la table de ping.

Barbecue, frites, crêpes salées, crêpes sucrées, gaufres, pâtisseries et autres spécialités régionales, de quoi régaler les plus gourmands.

Attention, les Nordistes proposent souvent des bières de qualité, je ne bois pas mais il semblerait que ce soit très bon.

Pour le spectacle, je vous recommande l’OPEN DE LILLE, le niveau est très relevé, on doit y aller avec un esprit compétiteur.

Le Bonus étant le Master le samedi soir, c’est gratuit vous passez un superbe moment .

Des joueurs professionnels internationaux s’affrontent, DJ, Mascotte et grosse ambiance. C’est extraordinaire.

En 2019, Alexis LEBRUN (joueur de Montpellier cette année) a participé au Master, il était méconnu à cette époque. Il se retrouve à battre Ibrahima Diaw (n°80 mondial) : Incroyable !

Aujourd’hui il est champion de France, il a battu Gauzy en finale et fait parti du Top mondial.

CTTF – Quel est ton meilleur souvenir en compétition ?

TJ : En 2016, les finales en par équipe avec Cédric Brost, Patrice Galéa et Daniel Taran. On avait une équipe extra, on a pris du plaisir. J’ai adoré.

CTTF – Et ton pire souvenir ?

TJ : Comme dans la vie, j’ai de mauvaises anecdotes. Je me force à ne pas garder le négatif dans ma tête. C’est pourquoi je n’en parlerai pas.

CTTF – Quels sont tes objectifs personnels pour la saison prochaine ?

TJ : J’aimerai aller chercher un titre de champion en Coupe du Val d’Oise pour le club et la ville. Je suis extrêmement déterminé. J’espère que j’aurais l’opportunité d’être engagé par Franconville.

J’ai lu que Sébastien PEYR a renouvelé le souhait d’y participer avec moi. C’est un honneur pour moi. J’apprends énormément de ce joueur :

Sa combativité, sa technique et surtout son état esprit, toujours agréable et positif. C’est un modèle. Merci à lui.

CTTF – Quels sont tes objectifs et tes ambitions en équipe ?

TJ : Attendez-vous à une saison extraordinaire !

Si je devais être à nouveau nommé capitaine, mes priorités seront l’esprit d’équipe et la solidarité. Les résultats suivront et nous avons le niveau pour aller loin. Je ferais mon maximum en tant que joueur.

CTTF – On passe à autre chose, si tu veux bien, un film ou une série que tu as aimé ?

TJ : En ce moment je suis sur Stranger Things. Le coté retro des années 80 me fascine. Une série à regarder avec des pop-corn sucrés et si possible accompagné pour sursauter à 2.

CTTF – Tu as vu les 4 saisons ?

TJ : 3 saisons complètes. Je recommence à les revoir de nouveau pour être bien imprégné en regardant la saison 4. J’ai hâte !

CTTF – Tu vas être servi, crois moi !

Rires…

CTTF – Ton style de musique ?

TJ : Musique Latine, ça bouge et j’adore ça…

Pour cet été, je vous recommande Loco de Justin Quiles. *

CTTF – Et tu danses ?

TJ : Non mais j’aimerai bien apprendre la Bachata **

CTTF – Revenons au ping, comment as-tu géré ces 2 années de covid, ton niveau a t il un peu baissé ?

TJ : Il avait baissé évidemment puisque les adultes avaient interdiction d’accéder à un complexe sportif. J’ai voulu reprendre fort cette saison. J’ai même commencé avec trois performances importantes en championnat. Malheureusement, j’ai eu une assez grosse blessure : déchirure au triceps brachial droit, responsable de mon irrégularité tout au long de cette saison.

Mais les résultats en championnat de France et au criterium fédéral ont été très bon. Je remporte un tournoi National dans ma catégorie en fin de saison et mon classement continu de monter. Je suis plutôt satisfait.

CTTF – Tu es rétabli de ta blessure ?

TJ : J’arrive à jouer, même si je sens que je dois pas forcer. Les vacances me feront le plus grand bien

CTTF – Qu’est-ce que tu aimes dans les rencontres du vendredi soir ?

TJ : Evidement, il y a l’enjeu. On doit faire gagner l’équipe, on représente son club avec son histoire. On ne joue pas uniquement pour soi.

CTTF – Est ce que tu aimes les pots, après la compétition, organisé par le club ?

TJ : On se retrouve tous en fin de rencontre pour un petit pot sympa. On attend toutes les équipes pour discuter de nos résultats. C’est marrant de voir les joueurs sortir des voitures après une rencontre à l’extérieur. En fonction de la tête du capitaine, on essaie de deviner le résultat. Fou rire garanti.

CTTF – Un mot sur le départ de Mathieu ?

TJ : C’est un jeune garçon adorable, je m’entends aussi très bien avec son papa. Mathieu a fait une saison extraordinaire. Je lui souhaite le meilleur pour l’avenir et j’espère le revoir très vite !

Sourires…

CTTF – Bon on arrive au terme de notre entretien, tu veux rajouter quelque chose ?

TJ : Oui, Allez Franconville et merci pour cet interview !

Sourires…

CTTF – Merci, à toi, Tarak Jendoubi

* lien youtube de loco

https://www.youtube.com/watch?v=WCisFFHDVOI…

** La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec des influences musicales d’origine africaine et d’autres styles comme le son, le kompa haïtien, le merengue, le cha-cha-cha et le tango.